Stage

Stagiaire Conception et Évaluation de Méthodes d’Estimation des Dégradations Réseau H/F

Posté il y a 2 mois
Lannion - 22
Postuler Maintenant

Description de l'offre

Orange recherche …

Au sein de la division WNI (Wireline Networks and Infrastructure) d’Orange Labs Networks, le département IPN (IP Networks, Monitoring and Security) est chargé la stratégie d’évolution IP adaptée aux besoins des applications moteurs de la croissance du Groupe Orange.

L’équipe ITEQ (Innovation Towards Enhanced QoS), dans laquelle vous travaillerez, est particulièrement active dans la conception des réseaux Internet du futur ; ses activités intègrent tous les éléments impliqués dans la chaîne 5G, en particulier la modélisation et la conception de mécanismes de QoS (théorie des files d’attente, etc.), ainsi que les nouveaux paradigmes de connectivité intégrant un chiffrement profond.

Par ailleurs, les compétences reconnues de l’équipe en softwarisation lui permettent de pousser directement les innovations qu’elle propose dans le réseau : the testbed is the network !
Contributeurs opensource actifs, les membres de l’équipe sont en contact étroit avec le milieu universitaire et ont l’habitude d’encadrer stagiaires, thésards, post-doc auxquels ils fournissent un environnement scientifique et technique de qualité ainsi qu’un support pédagogique.

Sous la responsabilité de votre encadrant, vous étudiez et évaluez les performances des mécanismes de détection et d’estimation des dégradations réseaux (pertes et délais) affectant des flux profondément chiffrés. Vous étudiez leur sélectivité et leur spécificité (taux de faux positifs/négatifs) en présence de perturbations et proposez des solutions innovantes pour améliorer leur robustesse.
Déployé depuis 2014 et intensément promu par Google, le protocole QUIC, très proche fonctionnellement de TCP, ajoute à ce dernier un niveau de chiffrement inédit, anonymat et non-traçabilité obligent. Conséquence de ce chiffrement profond, les pertes et les délais, utilisés classiquement pour détecter et localiser les causes de dégradation deviennent inaccessibles.

Dans ce contexte, et avec le support de vos encadrants :
– Vous vous appropriez le contexte QUIC et les propositions de l’équipe.
– Vous prenez en main la plate-forme de laboratoire mettant en oeuvre les mécanismes actuellement défendus en normalisation par vos encadrants.
– Vous élaborez des scenarii de tests qui seront exécutés sur cette plate-forme et qui permettront de vérifier la précision et la robustesse des mécanismes proposés et vous traiterez les données obtenues.
– En fonction de l’écart observé entre les mesures et les valeurs exactes, vous raffinez les mécanismes afin d’améliorer leur précision et leur robustesse.
– En fonction de l’avancement du stage, vous avez la possibilité de déployer dans le réseau opérationnel d’Orange le mécanisme amélioré par vos soins et validez son efficacité en production.

Vous êtes …

Vous préparez un diplôme d’ingénieur en réseau et télécommunications (4e année ou Bac +5).

Compétences :
Vous connaissez le milieu des télécoms et du protocole de transport TCP ; Vous maîtrisez un langage de script ; Python, Shell, etc ; Une Expérience de campagnes de mesure et d’outils de capture (e.g. wireshark, etc) appréciée ; Vous avez des connaissances en analyse statistique et traitement de données ; Vous maîtrisez l’anglais (bon niveau à l’écrit); Vous vous distinguez par votre rigueur et créativité.

Le plus de l’offre :
Lors du stage, vous êtes co-encadré par un binôme, l’un particulièrement compétent en développement, système, opensource et analyse de données, l’autre plus orientée vers les travaux académiques et l’analyse théorique. Ceci permet à l’étudiant de découvrir l’ensemble des activités faisant le quotidien d’une équipe de recherche. La production de l’étudiant peut de plus bénéficier d’une très large visibilité par le biais de contributions à l’opensource, de publications académiques et de présentations à l’IETF devant les acteurs majeurs de l’internet.